Secrets de Comment - Les Articles Libres De Droits

Bienvenue Guest

Recherche:

Le PEA est-il le bon choix ?

Voir PDF | Imprimer
Par: apiweb
Vues : 494
Nombre de mots : 487

Comment investir dans un contexte de crise ?
Dans un contexte où la pression fiscale continue de durcir, le PEA se voit modifié par la loi de Finances 2014. Ainsi, les atouts du Plan d'Épargne en Actions se sont vus renforcés, avec notamment une hausse du plafond des versements et la mise en place du PEA-PME. En clair, le PEA dispose de tous les atouts pour être le support le plus sûr à retenir en 2014.
Pas d'imposition des plus-values et des dividendes
Depuis le 1er janvier 2013, les plus-values de valeurs mobilières, les dividendes ainsi que les coupons sont soumis à l'impôt sur le revenu selon le barème progressif. L'abattement de 40 % a été maintenu pour les dividendes tandis que celui de 1 525 ou 3 050 euros qui était dédié aux familles a été supprimé, et ce, depuis les revenus de 2012. Pour sa part, le PEA permet de profiter d'une exonération des gains hors prélèvements sociaux dès 5 ans de détention. Il convient toutefois de rappeler que les produits hors plus-values des titres non cotés sont exonérés d'impôt dans la limite d'un montant égal à 10 % de la valeur d'inscription au PEA desdits titres.
Les gains de cessions d'actions réalisés en 2013 hors PEA sont imposé selon le barème progressif de l'impôt sur le revenu. Dans le cadre du régime de droit commun, les plus-values devraient profiter d'un abattement particulier pour une durée de détention propre. Ainsi, elle sera de 50 % pour une durée de détention allant de deux ans à moins de huit ans et de 65 % au-delà de 8 ans de détention. Il convient également de préciser que les gains réalisés dans le cadre du PEA sont assujettis à 22,65 % si le compte a été fermé avant une période de deux ans et à 19 % s'il a été clôt dans une période comprise entre deux et cinq ans.
Des atouts renforcés
La Loi de finances 2013 votée l'an dernier a modulé l'imposition des dividendes, des coupons et des plus-values selon le barème progressif de l'impôt sur le revenu. Ces changements ont eu pour effet de renforcer les atouts fiscaux du PEA qui avec un relèvement du plafond des versements passant ainsi de 132 000 € à 150 000 € et la création d'un PEA-PME, se pose désormais comme le support le plus avantageux pour les personnes qui souhaitent se lancer dans les placements en actions en 2014.
Vous souhaitez investir en bourse pour diversifier votre capital ? Et si vous ouvriez un compte PEA avec Cortal Consors. Pour en savoir plus, visitez le site web. Vous trouverez de nombreux conseils pour investir au mieux. Site web : www.cortalconsors.fr.


Source : http://www.secrets-de-comment.com

A propos de l'auteur

Journaliste web sujets divers



Vote : Pas encore de vote

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un commentaire

Vous ne pouvez pas commenter cet article. Si vous vous connectez, vous pourrez déposer un commentaire.
Cron Service