Secrets de Comment - Les Articles Libres De Droits

Bienvenue Guest

Recherche:

Le budget pour accueillir bébé

Voir PDF | Imprimer
Par: apiweb
Vues : 592
Nombre de mots : 627

Les principaux postes de dépenses
Tout d'abord, il faut savoir que le budget à prévoir ne sera pas le même s'il s'agit de votre premier enfant ou du deuxième ou troisième. Vos dépenses seront en effet beaucoup plus conséquent pour le premier pour la simple raison que vous aurez presque tout à acheter. Cependant, si vous êtes amateurs de bons plans, vous pourrez vous en sortir avec une facture allégée. Quoi qu'il en soit, certaines postes pèseront toujours lourdement sur votre budget familial. C'est le cas pour les couches, le biberon si vous n'allaitez pas et éventuellement les frais liés à la garderie. Pour l'alimentation du bébé, vous aurez besoin d'acheter des coussinets d'allaitement et des soutiens-gorge d'allaitement si vous décidez d'allaiter votre enfant. Si en revanche, vous avez opté pour le biberon, sachez que vous devez prévoir 3 à 4 boîtes de lait par mois. N'oubliez pas que vous devez acheter quelques biberons, un chauffe-biberon et éventuellement un stérilisateur électrique. Ensuite, il y a les couches dont le coût dépend de votre choix. Il y a aussi les jouets et les éventuels aménagements à faire pour la chambre de bébé. En ce qui concerne les soins du bébé, vous devez prévoir un savon à pH neutre, un sérum physiologique, un lait de toilette, une éosine, du coton, des lingettes, etc., soit toute la panoplie classique de la salle de bain. Il est bon de souligner qu'ici, vous avez encore le choix. Si le coton et le savon à pH neutre sont indispensables, la crème de douche et le reste seront achetés en fonction de votre budget. La gamme de produits de toilette pour bébé est immense. Pour les vêtements, il faudra prévoir 6 à 8 tenues par jour dans les premiers 6 mois. Vous devez aussi prévoir quelques pulls et manteaux. Pensez aux cadeaux que vous allez recevoir. Beaucoup de vos proches offriront des habits pour bébé.


Les prises en charge et allocations pour alléger vos dépenses
À partir du 6e mois de la grossesse, la prise en charge par l'assurance maladie est de 100 %, et ce, jusqu'à 12 jours avant la date réelle de l'accouchement. Pour les dépenses extra, c'est la mutuelle qui entre en jeu et tout dépendra de la formule choisie. Globalement, une personne suivie dès le départ jusqu'à l'accouchement dans une maternité publique ne paiera pas grand-chose, car tout est quasiment pris en charge. Dans le privé par contre, certains suppléments doivent être surveillés de près. Chaque médecin applique en effet ses propres prix qui sont souvent supérieurs au tarif de base de l'assurance maladie. Dans ce cas, les dépassements d'honoraires resteront à la charge du patient. La bonne nouvelle, c'est qu'ils sont généralement remboursés par la mutuelle. Cette dernière peut aussi, selon le contrat choisi prendre en chambre la chambre individuelle. Le mieux est donc de se renseigner pour connaitre le taux de remboursements dont vous pouvez bénéficier.


En ce qui concerne les allocations, la CAF propose une prime de naissance dans le cadre du programme « Prestation à l'accueil du jeune enfant ». Cette prime est octroyée en fonction des ressources des parents et elle est versée au 7e mois de grossesse. Toujours en fonction des ressources des parents, une allocation de base est versée tous les mois jusqu'à 3 ans de votre enfant.


Bon à savoir : le site http://www.okaidi.fr/ propose une variété d'articles de maternité : vêtements de maternité, vetement bebe, accessoires, etc.D'autres conseils pour habiller bébé ici : http://www.doctissimo.fr/html/sante/bebe/habiller_bebe.htm


Source : http://www.secrets-de-comment.com

A propos de l'auteur

Jeune maman à la quête de bonnes affaires sur le web



Vote : Pas encore de vote

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un commentaire

Vous ne pouvez pas commenter cet article. Si vous vous connectez, vous pourrez déposer un commentaire.
Cron Service