Secrets de Comment - Les Articles Libres De Droits

Bienvenue Guest

Recherche:

Secrets de Comment - Les Articles Libres De Droits » Business » L’impact des Dimensions Culturelles Sur le Management Interculturel : La Perception du Risque | Le Comment

L’impact des Dimensions Culturelles Sur le Management Interculturel : La Perception du Risque

Voir PDF | Imprimer
Par: jeanlucdupont
Vues : 851
Nombre de mots : 407


La perception du risque et de l’incertitude varie en fonction des cultures et influence directement les façons de travailler des professionnels. En effet, le risque fait partie intégrante du monde des affaires, en particulier dans le processus de prise de décisions. Ainsi, au sein d’équipes multiculturelles, ces différentes conceptions du risque peuvent engendrer des incompréhensions et nuire au bon déroulement des affaires. Cette dimension culturelle doit donc être prise en compte par les entreprises qui souhaitent mettre en place un management interculturel efficace.

Les cultures possèdent des façons différentes de réagir face au risque et à l’incertitude, dans le cas de situations inconnues par exemple. Le psychologue Geert Hofstede a mené une étude dans les années soixante auprès de 100 000 employés d’IBM provenant de 40 pays différents, qui lui a permis d’identifier cinq dimensions culturelles, dont le « contrôle de l’incertitude ».

Geert Hofstede a ainsi pu distinguer deux types d’attitudes face à l’incertitude. Les cultures disposant d’un contrôle de l’incertitude élevé, comme en Allemagne, au Japon ou dans les pays arabes, ont tendance à ne pas accepter l’ambiguïté ou les situations inconnues qui seront immédiatement perçues comme inconfortables tandis que les changements représenteront des menaces. Dans un contexte professionnel, cela se traduit par la nécessité de tout planifier par avance avec précision, de disposer d’instructions précises, de parvenir à un consensus pour les prises de décisions et par la mise en place de promotions selon l’ancienneté plutôt que selon les performances.

A l’inverse, les cultures dont le contrôle de l’incertitude est faible comme aux Etats-Unis ou à Singapour, sont caractérisées par une ouverture aux changements et aux innovations. Les risques sont perçus comme des opportunités à saisir. Dans un contexte professionnel cela implique que les règles sont plus souples et l’organisation plus flexible. Les employés possèdent une grande latitude d’action et les responsabilités sont peu formalistes.

Travailler avec des collaborateurs étrangers qui ne disposent pas de la même perception du risque put se révéler frustrant et impacter les relations professionnelles. Une formation en management interculturel peut vous apporter une meilleure compréhension de leurs méthodes de travail. Une telle formation vous permettra de comprendre tout d’abord vos propres valeurs culturelles puis celles de vos collaborateurs, et leur impact concret sur le monde du travail. Le formateur en management interculturel vous aidera donc à réduire les risques d’incompréhensions culturelles afin de travailler efficacement à travers les cultures.

 


Source : http://www.secrets-de-comment.com

A propos de l'auteur

Jean Luc Dupont aime bien écrire sur des sujets divers comme le management interculturel



Vote : Pas encore de vote

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un commentaire

Vous ne pouvez pas commenter cet article. Si vous vous connectez, vous pourrez déposer un commentaire.
Cron Service