Secrets de Comment - Les Articles Libres De Droits

Bienvenue Guest

Recherche:

Secrets de Comment - Les Articles Libres De Droits » Bien-etre » Le chemin de croix de celui qui veut s'arrêter de fumer | Le Comment

Le chemin de croix de celui qui veut s'arrêter de fumer

Voir PDF | Imprimer
Par: mcountry
Vues : 592
Nombre de mots : 393

Le chemin que vous suivez pour rompre avec votre addiction au tabac n'est pas un long fleuve tranquille. Il est long et semé d'embuches. Petit florilèges des difficultés rencontrées et des pistes à explorer :
Les troubles du sommeil sont un des tracas qui peuvent vous frapper lorsque vous arrêtez de fumer, c'est du au sevrage. Pour les limiter, quelques solutions sont à votre disposition :
- vous coucher et vous lever tous les jours à la même heure
- réduire la température de la chambre
- éviter les produits excitants (café, thé..)
- vous relaxer au moins une heure avant le coucher
- essayer de repérer votre cycle d'endormissement et vous coucher à ce moment
- manger léger le soir
- supprimer les bruits environnant (radio, tv...)
- etc...

La difficulté de concentration peut être une autre source de trouble liée à l'arrêt de la cigarette. En général, cette perturbation ne dure que quelques jours et une des manières d'y remédier est de faire des pauses à intervalles régulier. La prise de vitamine C peut également permettre de l'atténuer.

La sensation d'être malade, les maux de gorge voire la toux sont quant à eux des signes positifs. Ils indiquent que votre corps réagit, se désintoxique et qu'il retrouve petit à petit son fonctionnement normal. Pendant des années, la fumée inhalée empêchait vos cils vibratifs de la gorge et vos cellules des bronches d'effectuer leur travail qui est d'évacuer les déchets. Vous vous libérez progressivement des produits toxiques que vous avez accumulés.

L'irritabilité est un autre symptôme qui vous guette pendant votre sevrage tabagique : c'est la dépendance à la nicotine qui crée cette source d'énervement et d'anxiété. Il faut donc vous armer de courage et prévenir votre entourage et vos proches de cet état de fait. La aussi, l'hygiène de vie va jouer un rôle essentiel :  diminuer votre consommation de café, thé ou alcool est recommandé et pratiquer une activité sportive (au moins de la marche) est vivement conseillé.

Il faut savoir que ces différents troubles sont souvent à l'origine des difficultés voire des échecs à court terme. Cet état de manque lié à la pulsion de fumer diminue progressivement pour disparaitre en quelques semaines (de 2 à 8 en fonction de votre dépendance). Plus le temps passe, plus cela devient facile.

 

 

 


Source : http://www.secrets-de-comment.com

A propos de l'auteur

Michel Seaume
Infopreneur

http://www.info-concept-tabac.com

 

 

 



Vote : Pas encore de vote

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un commentaire

Vous ne pouvez pas commenter cet article. Si vous vous connectez, vous pourrez déposer un commentaire.
Cron Service